Dispositifs particuliers

Les passerelles

Admission directe en 2ème ou 3ème année d’une filière de santé aux titulaires de certains grades, titres ou diplômes

Cette voie permet aux candidats justifiant notamment de certains grades, titres ou diplômes d’être admis en deuxième année ou en troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme.

Le dépôt des dossiers doit intervenir au plus tard le 31 mars de l'année en cours auprès de l'unité de formation et de recherche ou de la structure dispensant la formation de sage-femme où ils souhaitent faire leurs études. La procédure d’admission se déroule dans une université de rattachement désigné comme centre d’examen par arrêté ministériel.

Consulter l’arrêté du 20 décembre 2010 relatif aux procédures d’admission en deuxième et troisième année

Consulter l’arrêté du 26 juillet 2010 relatif aux modalités d’admission directe en deuxième année

Consulter l’arrêté du 26 juillet 2010 relatif aux modalités d’admission directe en troisième année

 

Admission en 2ème année en vue d’une réorientation (mobilité entre les filières de santé)

Cette voie est réservée aux candidats ayant validé au moins deux années d'études ou de 120 crédits européens dans la filière choisie à l’issue de la PACES et qui souhaite se réorienter dans une autre filière à laquelle ils pouvaient initialement prétendre par son classement en rang utile.

Le dépôt des dossiers doit intervenir au plus tard le 31 mars de l'année en cours auprès de l'unité de formation et de recherche ou de la structure dispensant la formation de sage-femme où ils souhaitent faire leurs études. La procédure d’admission se déroule dans une université de rattachement désigné comme centre d’examen par arrêté ministériel.

Consulter l’arrêté du 26 juillet 2010 relatif aux modalités d’admission en deuxième année au titre du droit aux remords

 

Admission en 1ère année de préparation au diplôme d’Etat d’infirmier

Les étudiants non admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme à l’issue de la PACES et ayant validé les 8 unités d’enseignement (moyenne générale de 10/20) peuvent s’inscrire à un concours réservé (dispense des épreuves écrites d’admissibilité) pour l’admission en 1ère année de préparation au diplôme d’Etat d’infirmier.

 

L’inscription à ce concours s’effectue auprès des instituts de formation selon les modalités et le calendrier qu’ils fixent et avec une attestation de validation des unités d’enseignement de la PACES datant de moins d’un an (exemple : un étudiant inscrit en PACES en 2015-2016 peut se présenter aux épreuves orales organisées pour une admission au titre des années universitaire 2016-2017 et 2017-2018)

Consulter l’arrêté du 21 décembre 2012 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier

 

Pour chaque institut, le nombre d’admission pouvant être accordée par cette voie réservée ne peut excéder 10% de son quota.

Consulter les informations pour les instituts de La Réunion

Consulter les informations pour l’institut de Mayotte

 

 

Le contrat d’engagement de service public (CESP)

 

Le CESP est ouvert aux étudiants ou internes en médecine et aux étudiants en odontologie qui perçoivent à ce titre une allocation mensuelle pour une durée minimum de deux ans. En contrepartie, ils s’engagent pour la même durée à choisir une spécialité faiblement représentée ou à s’installer avec un soutien particulier dans une zone déficitaire pour sa profession.

Consulter le décret n°2010-735 du 29 juin 2010 relatif au CESP (médecine)

Consulter la présentation détaillée du ministère de la santé

 

Un arrêté ministériel fixe chaque année le nombre et la répartition nationale des contrats.

Consulter l’arrêté fixant la répartition nationale des contrats (filière médecine)

 

Le dépôt des dossiers doit intervenir au plus tard le 30 novembre de chaque année auprès de l’UFR Santé.

Télécharger le formulaire de candidature au CESP

La validation d’une expérience de tutorat

Les étudiants inscrits à l’UFR Santé en deuxième ou en troisième année d’un cycle de formation conduisant au niveau licence peuvent valider au plus tard à la fin de leur cycle de formation une unité d’enseignement « didactique – pédagogie » (2 crédits européens) en ayant exercé une activité de tutorat auprès des étudiants de la PACES.

 

L’enseignement théorique et méthodologique est dispensé par un enseignant-chercheur spécialisé en sciences de l’éducation de l’Ecole supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE) de l’université de La Réunion ; il vise l’acquisition des compétences de base dans l’analyse et la mise en œuvre d’une pratique pédagogique.

Consulter la fiche descriptive de l’UE « didactique – pédagogie »

 

 

Double cursus à l’école de l'Inserm Liliane Bettencourt

Les étudiants de deuxième année du premier cycle de médecine ou de pharmacie peuvent suivre un double cursus avec les sciences à l’école de l’Inserm Liliane Bettencourt pour une formation précoce à la recherche. La formation théorique et pratique dispensée à l’école permet de préparer un diplôme de master puis un diplôme de doctorat en sciences qui complète le diplôme d’Etat de médecine ou de pharmacie.

Consulter la présentation détaillée du double cursus de l’école de l’Inserm Liliane Bettencourt

Le parcours recherche

 

Le parcours recherche est proposé aux étudiants qui suivent la formation de deuxième et de troisième années de médecine. Il permet d’acquérir une formation précoce à la recherche pour soutenir un projet de carrière hospitalo-universitaire. Les candidats sélectionnés doivent valider durant leur formation en DFGSM, 15 ects de la première année du master biologie – santé.

Consulter les modalités du parcours recherche

L’année-recherche

Les internes en médecine, en pharmacie et en odontologie peuvent effectuer une année-recherche en vue de la préparation d'un master, d'une thèse de doctorat ou d'un diplôme équivalent.

Consulter l’arrêté du 4 octobre 2006 définissant les modalités d’organisation de l’année-recherche

 

Un arrêté interministériel fixe chaque année pour chaque filière le nombre et la répartition nationale des internes susceptibles de bénéficier d’une année-recherche.

Consulter l’arrêté fixant la répartition nationale (dernière campagne)

 

Le dépôt des demandes doit intervenir au plus tard le 1er juin de chaque année auprès de l’UFR Santé.

Télécharger le dossier de candidature